Le tourisme d'affaires

  • La Défense

    La Défense

    © ATOUT FRANCE/Nicole Lejeune

Le tourisme d'affaires New York us

De bonnes perspectives de croissance pour le tourisme d'affaires

Comme en 2011, les voyages d’affaires sont en hausse : 17% des cadres américains prévoient au moins un voyage d’affaires entre mai et octobre, période généralement calme pour le tourisme d’affaires (TripAdvisor).

La France se place en cinquième position du classement annuel de l’ICCA pour les villes et pays d’accueil de congrès (428 congrès en France, contre 759 pour les Etats Unis, premier du classement). En 2011, Paris est repassé devant Barcelone, redevenant ainsi la seconde ville organisant le plus de meetings au monde (derrière Vienne).

Les voyageurs d’affaires américains ont en moyenne effectué 6.3 voyages ces douze derniers mois, c’est le plus haut taux de ces cinq dernières années, dépassant les niveaux d’avant crise.

Pour autant, une étude de la Global Business Travel Association révèle que les hommes d’affaires rationnalisent leurs déplacements et regardent le retour sur investissement. En revanche ils partent pour de plus longs déplacements.

Entre 2000 et 2011, le nombre total de voyages d’affaires sur le territoire américain a chuté de 22.7% (576 millions de voyages contre 445 millions aujourd’hui) alors que dans le même temps les dépenses de ces voyages ont augmenté de 3.3% (243 milliards pour 251 milliards aujourd’hui).